4 juin 2012

Il faudrait pour que les choses s’arrangent sur Terre qu’il y ait une véritable prise de conscience de toute la planète. Tout le monde n’est pas responsable des problèmes existants, c’est bien évident, mais tout le monde pourrait essayer de faire changer les mentalités prédominantes, et en particulier cette acceptation par beaucoup des déséquilibres économiques qui existent entre les pays.

Encore une fois, vous croyez que vous pouvez tirer votre épingle du jeu sans avoir à vous occuper des autres_! C’est une profonde erreur_! Elle n’est pas nouvelle. Mais, aujourd’hui, elle est plus perverse que jamais. Vous devriez prendre conscience et tout pourtant vous pousse à le croire, que vous êtes solidaires. Et vous l’êtes, même à un point que vous ne pouvez imaginer.

Tant que vous n’aurez pas compris la réalité de ce qui est pourtant une évidence, la Terre ne pourra pas vraiment régler ses problèmes. Tout se tient_: la faim, la pauvreté, la violence plombent notre pauvre planète, pour ne citer que les aspects les plus visibles. Mais tout cela porte un nom_: l’égoïsme. Un égoïsme qui finalement régit la vie de tous, s’immisçant dans toutes vos décisions, des plus insignifiantes aux plus importantes, de celles des individus à celles des États.

Cet égoïsme est d’autant plus grave (j’aurais pu dicter d’autres qualificatifs plus forts…) que vous avez tout à fait les moyens d’y faire face grâce à une meilleure répartition des richesses, grâce à une véritable solidarité ancrée dans les faits.

Vous avez pu remarquer que je n’ai pas parlé de spiritualité. Elle est bien évidemment sous-jacente. Si tous les peuples étaient plus religieux ou du moins plus spirituels, plus conscients de leur réalité spirituelle, du lien qui les rattache à leur Créateur, beaucoup d’excès n’existeraient plus sur la Terre. Mais là encore, les religions, comme les États, ne donnent pas toujours le bon exemple. Le matérialisme ambiant gangrène toutes les sociétés, même celles qui se disent les plus désintéressées, les plus justes… Rien ne nous échappe de l’autre côté… et ce que nous voyons est bien affligeant. Que faire_? Vous connaissez aussi bien que moi les remèdes_: prier, bénir, agir en étant altruiste. Tout ce que vous faites en ce sens est amplifié par nos prières et vous apporte une aide divine. Les lois spirituelles sont plus simples et en même temps plus complexes que vous ne l’imaginez. Ce que vous devez savoir, c’est que chacun de vous par ses prières, ses bénédictions, son altruisme apporte à la Terre une force spirituelle que vous ne pouvez imaginer. Même si vous êtes encore peu nombreux à vouloir faire changer les choses, vous pouvez mettre en branle toute une évolution qui en grandissant trouvera d’autres bonnes volontés pour continuer à la faire grandir. Associés à d’autres bonnes volontés qui existent déjà un peu partout à travers le monde, vous pourrez faire changer les choses en aidant à l’évolution des mentalités.

Certes les événements difficiles que vous pouvez vivre aideront à la réflexion, et par là à des changements. Mais faut-il attendre après eux pour que vous commenciez à faire ce que l’on attend de vous_? Il est déjà bien tard pour arrêter certains processus_! Alors n’hésitez pas. Prenez votre destin en main, qui est en même temps celui de la Terre. Nous vous aiderons. Vous pouvez compter sur nous, nous vos aimés.

Je vous aime.

Votre petite Françoise, avec tout son amour.

Revue de l’au-delà N° 170