Année 2016

4 janvier 2016

Quand on commence à comprendre que la seule loi qui compte est celle de l’Amour, tout devient beaucoup plus simple pour savoir ce que l’on doit faire et s’accomplir.

Aujourd’hui, sur la Terre, beaucoup se refusent encore à parler d’amour. Ils en ont même honte, très souvent. Parler d’amour est désuet, comme anachronique, c’est renvoyer à la religion, et à toutes ses erreurs, en oubliant tout ce qu’elle a apporté et qui fait finalement que notre civilisation est comme elle est.

L’Amour est la seule chose dont chacun devrait se préoccuper dans la vie, dans sa vie. C’est ce que chacun devrait se demander qu’il pourrait faire dans sa nouvelle journée ! L’amour, s’il était reconnu par les hommes rendrait la Terre méconnaissable : plus de guerre évidemment, une vraie justice sociale, des gens heureux. On pourrait parler pendant des heures des bienfaits de l’Amour, mais il suffirait à chacun de quelques minutes d’introspection pour le découvrir dans sa propre vie.

Alors, pourquoi les hommes sont-ils si réticents ? Pourquoi refusent-ils finalement d’être heureux ? Il y a sans doute diverses réponses à cette question, mais la plus importante est que bien souvent on préfère privilégier l’égoïsme et ses avantages immédiats. C’est un peu comme si on sciait la branche d’arbre sur laquelle on est assis. Cela apparaît incompréhensible et pourtant c’est la dure réalité à laquelle vous êtes confrontés et cela depuis toujours.

J’aurais garde d’oublier des personnalités qui ont illustré chaque siècle et dont le dévouement est resté dans les mémoires et que l’on cite en exemple. Mais de là à les imiter, les vocations sont rares… Finalement, vous savez ce qu’il faudrait faire, mais vous ne le faites pas.

C’est pourquoi il faut demander son aide à Dieu. Et pour cela vous pouvez le faire avec la prière, la bénédiction et la méditation qui vous rapprocheront de Lui à qui vous pourrez transmettre votre demande.

Ne négligez pas la prière, elle est essentielle. C’est en quelque sorte le moteur de votre vie spirituelle. La prière, comprenez-moi bien, c’est tout ce que vous faites avec une pensée tournée vers Dieu, même dans vos actes les plus quotidiens : dans une cuisine, au bureau, dans un magasin, dans la nature… Tout peut être prière, si on le veut. Beaucoup trop de gens se méprennent aujourd’hui sur la prière, et la cantonnent au passé et l’oublie.

En priant, vous donnez toute sa vitalité à votre expérience de vie. Vous la transformez, vous la grandissez, vous la magnifiez.

Dans l’Au-delà, nous sommes bien placés pour savoir l’efficience de la prière. Toutes celles que vous faites pour nous, nous les ressentons comme des ondes bienfaisantes. Comment voulez-vous qu’il n’en soit pas de même quand vous vous adressez à Dieu, votre Père aimant ? Comment pourrait-Il ne pas en tenir compte pour vous aider à vous accomplir ? Lui qui est tout amour, un amour inconditionnel, Il vous aime tous sans distinction, Il n’attend que cela, que vous Lui fassiez signe, pour vous aider.

Tout est Amour, tout baigne dans l’Amour de Dieu. Participez par vos prières à cette énergie divine. Elle est l’avenir de la Terre. Elle est l’avenir de cette Nouvelle Terre dont parle Père Pio. Plus vous prierez, plus cette Nouvelle Terre se rapprochera de vous. N’oubliez pas que vous êtes venus sur Terre, à cette époque, pour participer à son avènement.

Je vous aime. Priez avec moi pour notre Terre et rendez grâce à votre Père très aimant dont l’Amour baigne toute Sa création.

Votre Françoise avec tout son amour.

Message reçu par Etienne Drapeau le 4 janvier 2016

29 février 2016

Mes enfants, mes amis, je suis avec vous, chaque jour ; je vous accompagne dans votre périple terrestre. Nous connaissons tous vos difficultés actuelles et nous essayons de notre mieux de vous aider à garder confiance. Vous savez que c’est un cap difficile à passer mais qu’après la Nouvelle Terre pourra se mettre en place pour le bien de tous.

Cette Nouvelle Terre, en fait, c’est vous qui contribuez à l’installer. Tous vos efforts pour grandir spirituellement aident à l’évolution actuelle de la société. Pour vous, cela n’est pas perceptible car vous êtes au sein de multiples problèmes qui occupent par la force des choses votre esprit et bornent votre horizon.

Aussi je vous demande de tout mon cœur de ne pas vous décourager. Au contraire, accentuez vos efforts, multipliez les ouvertures autour de vous, faites du bien même à ceux qui ne vous aiment pas, élaguez les paroles négatives qui font tant de mal… Je pourrais vous citer encore bien des occasions de parfaire votre existence. C’est bien sûr à chacun de voir en conscience ce qu’il peut faire pour s’améliorer. Ce que vous ferez sera essentiel, personne ne peut le faire à votre place.

Trop souvent, on oublie que tout est lié. Vous avec nous, le passé avec le présent, le présent et le futur, bien entendu… Tout ce que vous faites, aujourd’hui, pour le bien de la Terre, vous le faites pour tous ceux qui vivent sur la Terre maintenant, mais aussi pour tous ceux qui vous succéderont. Ils ont besoin de votre amour. Ce n’est peut-être pas facile à imaginer, mais pourtant tout cela est réel. Et c’est pourquoi, en cette période que l’on pourrait appeler critique, il est si important que vous renouveliez vos efforts et que vous alliez de l’avant.

En vous réalisant, vous réalisez votre plan de vie, ce pourquoi vous êtes venus sur la Terre. Vous avez une mission, quoique beaucoup puissent en penser. Chacun a la sienne qui est différente de celles des autres, mais toutes contribuent à faire grandir l’amour sur la Terre. C’est le dessein divin, que l’Amour vive un jour sur la Terre. Pour y arriver Dieu a besoin de vous, de votre amour, comment pourriez-vous Lui refuser ? Il ne vous demande pas des choses difficiles, presque insurmontables. Il vous demande seulement chaque jour, de vivre davantage dans l’amour. Pour tous les autres qui ne sont pas peut-être aussi avertis que vous, vous devez leur donner le bon exemple, les aider eux aussi à grandir.

Mes enfants, mes chers amis, l’Au-delà a besoin de vous. Que voulez-vous que nous fassions vraiment sans votre collaboration ? C’est vous qui avez la clé de votre avenir, mais aussi celui de tous ceux qui vous succéderont.

Nous comptons plus que jamais sur vous. Ne vous fiez pas aux apparences : les choses avancent. Nous comme vous, nous aimerions que cela aille plus vie, l’essentiel est que la Terre passe le cap et gagne des rivages ensoleillés où les hommes se sentiront de plus en plus des frères, des enfants de Dieu.

Avec tout mon amour, votre Françoise qui est avec vous. Je vous aime.

Message reçu par Étienne Drapeau le 29 février 2016

4 avril 2016

Copyright © David Lee Fong

Copyright © David Lee Fong

Quand la Terre se réveillera du long sommeil dans lequel elle s’est plongée, elle connaîtra un épanouissement auquel personne aujourd’hui peut songer. Quand je parle de long sommeil, je veux dire que la Terre est aujourd’hui dans une sorte d’hibernation spirituelle. Elle a oublié les fondamentaux, les bases mêmes de sa relation avec le Divin, le Créateur, l’Amour créateur.

Ce faisant, elle est tombée dans un véritable marasme. Elle est comme engluée dans toutes sortes de problèmes dont elle n’arrive pas à se dégager tant elle a perdu de vue l’essentiel. C’est un véritable défi à son Créateur, dont l’amour reste toujours aussi grand pour elle, inconditionnel et incommensurable.

Il faudra bien qu’elle se réveille, que ses yeux s’ouvrent à la réalité spirituelle, la seule qui puisse lui permettre de s’épanouir. Tout le monde aujourd’hui est bien conscient que rien ne va, que les choses doivent changer pour enfin vivre dans la paix, la sérénité. Mais peu sont conscients du véritable enjeu spirituel. La facilité est toujours de se limiter à un horizon matériel qui pourtant n’a pas fait ses preuves quand on voit la situation actuelle. L’hommes est victime de nombre d’années où il a cru devenir tout-puissant. Il est devenu en effet tout puissant, mais il n’est pas Dieu. Il est porteur de l’étincelle divine qu’il ignore souvent, mais il n’est pas Dieu. Il ne le sera jamais, mais il a reçu une mission : devenir amour. C’est-à-dire s’aimer et aimer les autres comme lui-même, aimer comme son Créateur l’aime.

Certains le comprennent et deviennent des fous d’amour. Tout le monde les admire, peu les imitent. Et pourtant ce sont eux qui ont raison, qui portent aujourd’hui péniblement sur leurs épaules le fardeau devenu très pesant de la Terre.

La situation est de venue si difficile, si pénible qu’il ne peut en ressortir qu’une prise de conscience. Elle se fraie difficilement le passage dont elle a besoin pour accéder à la lumière. Cela prend du temps et passe malheureusement par de multiples épreuves qui se repètent indéfiniment, comme si l’homme n’était jamais sûr de ce qu’il apprend et qu’il fallait qu’il recommence sa leçon, encore et toujours encore…

Je parle, bien sûr, du plus grand nombre car fort heureusement il y a toujours eu et il y aura toujours un noyau qui a gardé les yeux sur son Créateur et qui fait ce qu’il peut pour réveiller le bon sens des autres, leur réalisme. Ceux-là ne doivent pas désespérer. Ce sont eux qui sont dans la vérité, ce qui veut dire qu’ils doivent aussi témoigner inlassablement de cette vérité qu’ils ont la chance de connaître. Ce n’est pas difficile d’une certaine façon : il suffit d’aimer, d’aimer de tout son cœur, de donner l’exemple, mais vivre dans l’amour chaque jour au fil de ses gestes quotidiens demande une véritable élévation, même si c’est loin d’être impossible ! Chacun va à son rythme pour y arriver, l’essentiel étant déjà d’avoir pris le départ !

Mes amis, mes chers enfants, la Vie n’est pas facile sur Terre. Elle ne l’a jamais été mais ne l’est toujours pas. Vous pouvez faire quelque chose pour aider notre planète à évoluer par votre amour. Tout le monde peut aimer et, devrais-je dire, tout le monde doit aimer pour que la Terre vive dans la paix et la lumière. Ce n’est pas une utopie, c’est une réalité qui ne demande qu’à devenir effective. Vous faites partie des acteurs de cette réalisation que Dieu attend avec patience de vous tous.

Je vous aime. Françoise

Message reçu le 4 avril 2016 par Etienne Drapeau

2 mai 2016

CoeurBisOn ne peut imaginer que la Terre reste dans l’état de déliquescence dans laquelle elle se retrouve aujourd’hui. Cette crise est grave et affecte tant de gens ! C’est une rude épreuve et il faut tout faire pour qu’elle connaisse rapidement un terme. C’est ce qu’il faudrait. Mais est-ce que la Terre est prête à se réformer ? Est-elle prête à reconnaître ses erreurs, à substituer l’Amour à la force, la paix à la guerre ?

De notre côté, nous faisons tout pour vous aider à ce que les esprits progressent . Mais vous, de votre côté, faites-vous tout ce que vous pouvez pour que les choses changent ? Je ne vous incrimine pas. Mais parfois je me demande si vous prenez tous conscience de la gravité de la situation, si vous prenez conscience de toutes les souffrances engendrées à l’heure actuelle par la malignité de l’homme.

Je ne veux pas dire que la situation est désespérée. Loin de moi, cette pensée. Mais ce que je voudrais vous faire passer comme message, aujourd’hui, c’est de réfléchir davantage à tout ce qui se passe et à ce que vous pouvez faire pour que tout cela touche à sa fin. Vous pouvez beaucoup plus que vous ne le croyez. Trop d’entre vous pensent en effet que tous ces problèmes vous passent au-dessus de la tête et que, de toute façon, ils ne peuvent rien faire pour influencer le cours des choses. C’est une erreur totale et méconnaître votre qualité d’enfants de Dieu, votre nature divine. Vous portez en vous une étincelle divine et cette étincelle divine c’est l’amour en vous. L’amour peut tout quand on lui donne le moyen d’exister. Vos pensées d’amour ont une portée incalculable, comme malheureusement aussi vos pensées négatives. C’est un combat permanent entre elles. Et il faut bien dire, aujourd’hui, que souvent, trop souvent, les pensées négatives prennent le dessus dans le monde actuel. D’où la nécessité que ceux qui peuvent prier, qui peuvent bénir, qui peuvent être altruistes le fassent et contre balancent cette négativité qui imprègne la société  moderne.

Ayez confiance dans votre amour. Il est porteur d’amour. Il réveille l’amour chez les autres. Ils les aident à se retrouver, à comprendre qu’ils sont des enfants de Dieu.

Mes amis, vous portez sans que vous ayez conscience une partie de notre espérance, je vous l’ai dit déjà souvent. Nous avons besoin de vous, Dieu a besoin de vous pour que s’accomplisse son projet pour l’humanité terrestre. Vous faites partie des travailleurs de la vigne sur lesquels Il compte.

Merci de réfléchir à tout cela. Pensez à tout l’amour que vous avez reçu et que vous recevrez encore. Car l’Amour de Dieu est inconditionnel pour chaque homme de la Terre, quoi qu’il ait fait. Dieu vous aime d’un amour infini.

Votre Françoise avec tout son amour.

Message reçu par Étienne Drapeau le 2 mai 2016

30 mai 2016

Nous faisons de notre côté tout ce que nous pouvons pour vous aider. Mais vous comprenez bien que nous ne pouvons tout faire. Nous nous devons de respecter votre libre arbitre et celui-ci, j’ai le regret de le dire, n’est pas pour beaucoup à la hauteur de nos espérances pour vous.

Beaucoup trop de gens sur la Terre sont rivés à leurs problèmes matériels et n’ont aucune idée de l’importance de la spiritualité dans leur vie et pour le devenir de la Terre.

Il ne faut pas évidemment mettre tout le monde dans le même panier, comme on dit. Mais, malheureusement, il est trop vrai qu’une indifférence spirituelle, plus ou moins profonde, affecte beaucoup d’entre vous. Certains et je l’ai déjà dit, ont pris heureusement conscience qu’il leur fallait évoluer et grandir. Ils ne sont pas assez nombreux. Vous n’êtes pas assez nombreux à prier et à bénir pour la Terre, pour son évolution spirituelle. Pourquoi faut-il que souvent les gens attendent une catastrophe pour devenir raisonnables ?

En tout cas, je vous exhorte, comme dirait notre bon Père Pio, à mettre les bouchées doubles. Nous avons absolument besoin de votre aide pour débloquer la Terre, pour la sortir du marasme où elle s’est embourbée.

Il faut absolument que vous aussi vous preniez conscience que vous avez un rôle important à jouer pour faire évoluer la Terre. Ne vous sous-estimez pas ! Tout ce que vous faites pour le bien de la Terre est important, je dirais même essentiel. Il n’y a pas de petites prières, de petites bénédictions, de petites méditations, de petits gestes altruistes, il y a des actes d’amour qui font grandir la Terre et qui l’aident à se redresser.

Trop souvent vous vous sous-estimez, vous pensez que vous n’êtes qu’un petit fétu de paille sur une mer démontée. Fétu de paille, peut-être, mais comme disait Pascal en parlant du roseau, un fétu de paille pensant et agissant.

Avec nous, portez la Terre. Joignez-vous à tous ceux qui dans l’Au-delà prient pour que la  Terre change et qui lui envoient tout leur amour. Vous aussi, envoyez des pensées d’amour à la Terre, à votre Terre, à notre Terre.

Nous comptons sur vous. Je l’ai dit déjà si souvent : Dieu a besoin de vous, de votre amour, pour que la Terre réalise le dessein qu’Il a formé pour elle. L’avenir de la Terre ne se fera pas sans vous. Vous vous êtes incarnés à cette époque pour l’aider à s’accomplir. Merci d’en prendre conscience. Soyez convaincus de toute notre aide et tout notre amour. Mais n’oubliez pas : Aide-toi, le ciel t’aidera !

Avec tout mon amour, votre Françoise qui vous aime tant et vous chérit.

Message reçu par Etienne Drapeau le 30 mai 2016