Année 2015

5 janvier 2015

MainsLa lumière est partout, puisque Dieu est Lumière. Mais pour beaucoup elle est invisible et pourtant elle est bien présente cette lumière d’amour. Elle enveloppe la Terre et le Cosmos dans toute sa plénitude. Pour nous, dans l’Au-delà, c’est une évidence et nous souffrons de voir que vous sur la Terre êtes aveugles et même souvent refusiez de croire qu’elle puisse exister. Comment la Création pourrait-elle exister sans avoir un Créateur, celui que certains appellent Dieu et qui est une Force créatrice, une Force d’Amour toute-puissante ?

Aujourd’hui, l’homme est englué dans son matérialisme et refuse le plus souvent de voir la réalité. Il refuse d’accepter qu’il existe une Force toute puissante qui l’a créé, ainsi que tout ce qui l’entoure et lui permet de vivre, car sans la Nature il n’y aurait pas d’Homme, c’est tellement évident.

Certes, reconnaître Dieu comme son Créateur crée des devoirs, des contraintes, et aussi entraîne à de gros efforts, car la vie sur la Terre n’est pas une partie de plaisirs. C’est bien souvent le contraire. La Terre est une école où l’on apprend à aimer, où on apprend à respecter les autres. Beaucoup, aujourd’hui, sont attirés par leur propre satisfaction, par un bonheur matériel. C’est malheureusement ce qui caractérise votre société actuelle et qui explique la confusion qui y règne. Si vous ne vous sentez pas solidaires les uns des autres au-delà des castes et des frontières, comment pourriez-vous répondre au formidable défi de l’évolution qui est en cours ? Comment pourriez-vous faire face sans repères, sans valeurs aux adaptations que vous devez faire en permanence ? La révolution technologique que vous vivez est extraordinaire ! Elle vous permet d’envisager toutes sortes de possibilités — dont certaines étaient des impossibilités il n’y a pas si longtemps ! Mais tout cela demande de la réflexion pour savoir ce que vous pouvez en faire et qui, mal maîtrisé, peut tourner à la catastrophe, comme vous assurer un avenir radieux !

Vos difficultés actuelles, la souffrance qu’elles engendrent sont pour vous une étape finalement nécessaire. Vous avez jusque-là sous-estimé vos problèmes et ne les avez pas résolus parce que trop d’égoïsme régit votre façon de penser. Face aux difficultés qui s’accumulent, certains ont commencé à réfléchir, se sont posé des questions et apportent des réponses de bon sens. Elles commencent à sourdre un peu partout comme des sources d’un nouvel espoir.Ce n’est bien sûr que le début, mais cela doit vous donner de l’espoir.

Donnez-vous la main, réfléchissez ensemble à ce qui est le mieux commun et beaucoup de vos problèmes se tariront bien plus vite que vous ne le pensez. Je ne voudrais pas passer pour une donneuse de leçons, mais croyez-moi, ceci est l’exacte, la trop exacte vérité de la réalité d’aujourd’hui.

Croyez bien que nous vous aimons, que nous vous aidons de notre mieux. Gardez courage face aux difficultés, vous êtes sur la bonne voie ! Dieu vous aime et vous aide. Votre Françoise avec tout son amour pour chacun de vous.

Message reçu par Etienne Drapeau le 5 janvier 2015

4 mai 2015

Quand on pense à la magnificence de la Création, comment ne pas être frappé par l’aveuglement des hommes obnubilés par leur orgueil et leur égoïsme ! Pour nous qui sommes dans l’Au-delà, cela serait presque incompréhensible, si nous ne nous rappelions de ce que nous étions sur la Terre…

Toutes ces découvertes qui sont faites au sein de la matière mais aussi dans le Cosmos, toutes ces merveilles de la Nature si proche de l’homme (et si malmenée par lui) que l’on ne cesse de faire aujourd’hui, tout cela devrait pourtant amener les hommes à sérieusement réfléchir. Les industriels qui imitent les astuces de la Nature pour créer de nouveaux matériels, de nouveaux équipements ne disent pas qu’ils imitent le hasard, ils n’ont pas cette outrecuidance !

Pourquoi, aujourd’hui, ai-je choisi de vous parler de la magnificence de la Création et de l’hommage que chaque homme devrait chaque jour rendre au Père créateur de toute chose ? Parce que la Terre est à la veille de très grandes découvertes qui vont révolutionner votre façon de vivre, la rendre plus facile. Mais il y a un problème : la Terre est-elle capable d’utiliser ces découvertes et d’en faire le meilleur usage pour tous les humains ? Quand on voit le désastre actuel, le déchaînement de la violence, on ne peut malheureusement que souhaiter qu’elles arrivent un peu plus tard, quand la Terre aura retrouvé un peu plus de sagesse, quand la Terre aura montré une solidarité plus grande, véritable entre tous ses membres. Vous comprendrez facilement le dilemme qui existe pour l’Au-delà à vous aider à avancer sur le chemin de ces découvertes. Trop vite, trop tôt, elles risquent d’être mal utilisées et de se retourner contre vous, contre ceux-mêmes qui en ont le plus besoin. Et pourtant, justement, ils en ont besoin, aujourd’hui…

En fait, vous créez votre propre malheur par ce que j’appellerai une certaine inconscience, pour beaucoup, digne d’êtres immatures. Je sais qu’en disant cela, je vais en choquer plus d’un. Mais réveillez-vous ? Regardez-vous ? Regardez votre Terre qui a mal, qui se plaint, et qui vous fait souffrir malgré elle à travers toutes ces catastrophes naturelles qui vous accablent un peu partout dans le monde !

Dans quelques mois, va se tenir à Paris une grande réunion sur le réchauffement climatique. Je vous demande de tout mon cœur de prier pour tous ces gouvernements qui vont devoir prendre des résolutions très importantes pour le devenir de la Terre, pour votre devenir, pour celui de vos enfants. Si l’égoïsme de chaque nation prévaut, il n’en sortira rien ou pas grand-chose, et vous pouvez être sûrs que la Nature continuera de se manifester par des catastrophes de plus en plus terribles ! Il faut absolument que la solidarité puisse prévaloir une fois pour toutes. Vous vivez tous sur la même planète, où toutes les conditions sont prévues par la Créateur pour que vous y viviez de la meilleure façon, à condition toutefois que vous ne vous mêliez pas de tout régenter, de tout déformer.

Mes amis, mes enfants, vous que je chéris tendrement, prenez conscience de tout cela. La Terre a devant elle un avenir formidable, mais pour cela vous devez mettre de l’ordre dans votre maison, ne pas laisser faire n’importe quoi à vos gouvernements qui souvent ne songent qu’à vous flatter pour garder le pouvoir et manquent souvent de perspective. Gardez tout votre discernement. Parlez autour de vous de ce que vous croyez, de ce que vous ressentez. Vous qui savez, vous avez un immense devoir envers la Terre, envers tous les autres hommes et nous comptons fermement sur vous, sur votre sagesse, sur votre amour véritable. Avec tout mon amour, votre petite Françoise qui prie souvent avec vous.

Message reçu par Étienne Drapeau le 4 mai 2015

31 mai 2015

Beaucoup de gens sur la Terre connaissent Dieu, mais ils L’ignorent en fait dans leur vie quotidienne. Et c’est là le drame de la Terre qui a perdu le contact avec son Créateur. Comment dans ces conditions ne pas comprendre le désordre actuel qui sévit sur la planète ? Ce ne sont que guerres et exploitation de l’homme par l’homme ! Le tableau n’est pas réjouissant, d’autant qu’il faut y ajouter toutes ces calamités dont celles que l’on appelle les catastrophes naturelles, pas si naturelles que ça puisque l’homme les a provoquées souvent par son inconséquence !

Je ne voudrais pas être morose, en ce jour de la Fête des mères (une jolie fête que nous apprécions et fêtons nous aussi à notre façon) et vous apporter encore un peu plus de morosité. Non, la situation n’est pas brillante et, je le dis, le redis, il faut vous attendre à de nouvelles difficultés qui vont encore vous ébranler. Mais à vous, je dis aussi et redis et redirai, confiance, gardez confiance ! Toutes ces difficultés n’auront qu’un temps. Elles sont malheureusement inéluctables compte tenu du chemin qui a été suivi par les hommes. Mais elles se tariront et vous reprendrez une vie plus normale, moins stressante, dans un nouvel équilibre, mais aussi et surtout, avec un plus grand respect de l’homme et une nouvelle relation avec votre Créateur dont beaucoup ont oublié l’Amour infini et inconditionnel pour Ses créatures.

Mes enfants, mes chers amis je suis de tout cœur avec vous et je partage cette vie difficile qui est la vôtre aujourd’hui. Mais, je vous en prie, croyez en vous, croyez en l’homme, croyez en la créature que Dieu a placée sur Terre. Cet homme, il est porteur d’amour, il peut engendrer l’amour tout autour de lui. L’amour c’est le maître mot de toute la Création et il ne peut pas ne pas exister sur la Terre. Il doit retrouver toute sa puissance qui est l’expression de l’Amour de Dieu.

Quand les hommes auront compris qu’ils ne peuvent pas vivre sans amour ou même avec si peu d’amour, comme aujourd’hui, tout changera sur la Terre. Je ne dis pas que ce sera le Paradis mais cela commencera à lui ressembler. Ne pas aimer est un véritable aveuglement pour l’homme qui, en fin de compte, le dénature et le rend extrêmement malheureux. Si l’humanité pouvait une seconde seulement prendre conscience de ce qu’elle deviendrait si l’amour existait vraiment entre les hommes, tout changerait, car vous ne voudriez pas revenir à l’état dans lequel vous êtes aujourd’hui.

Cet amour, vous, bien sûr, vous en êtes porteurs. Portez le haut, bien fort ! N’hésitez pas à être vous-mêmes ! Défendez vos couleurs, celles de l’Amour. Parlez, écrivez, témoignez, en un mot : n’ayez pas peur ! Peur de quoi ? De ce que l’on dira de vous ? Pensez-vous vraiment que cela soit très important quand des enjeux essentiels sont en cours ? Croyez-moi, plus vous vous affirmerez, plus on vous enviera, à l’exception de quelques mauvais esprits. Ceux-là existeront toujours, je crois, au moins pour un temps, dans le meilleur des mondes !

Alors, n’hésitez pas. Foncez ! Soyez vous-mêmes, sans crainte sans peur. Affichez vos convictions et au fil du temps vous verrez que l’on écoute, que l’on recherche votre avis, car de plus en plus de gens seront en questionnement et avides de comprendre.

Vous avez peut-être l’impression que je vous demande beaucoup. Que nenni ! Vous comprendrez vite que tout cela est à votre portée et que vous avez un rôle à jouer que vous ne pouvez refuser, vous qui savez ! Je vous aime et je prie pour vous.

Votre Françoise avec tout son amour.

Message reçu par Étienne Drapeau le 31 mai 2015

3 août 2015

Aujourd’hui, la Terre se débat comme dans une nasse, confrontée à d’innombrables problèmes. La vie continue pourtant, apparemment, comme avant. Mais les fondations de la Société sont compromises : trop de problèmes, trop de questions qui n’ont pas de réponses appropriées. Il faut bien se tourner vers d’autres horizons. Chacun doit chercher à donner à sa vie une nouvelle envergure. Certains y réussissent, d’autres se cherchent encore et chercheront toujours car ils n’ont pas mis le curseur au bon endroit.

C’est une rude mutation que vous vivez. La Terre a connu sans doute de tels soubresauts, mais aujourd’hui l’étape est vraiment décisive. Les découvertes de la science ont amené l’apparition de nouvelles technologies qui ont amené à croire à la toute-puissance de l’homme. La nature a commencé déjà à se rebiffer et vous le fait durement sentir. La facilité de vie engendrée par le bien être matériel (bien mal partagé, on ne le sait que trop !) ne rend pas les gens tellement plus heureux. Oui, la vie est plus facile (et encore est-ce contestable, si on pense à toutes ces crises actuelles !), mais le confort matériel n’est quand même pas un idéal exaltant ! À beaucoup il manque quelque chose qui donne une vraie valeur à leur vie.

Si vous tous êtes là sur la Terre aujourd’hui, ce n’est pas sans raison. Pour faire face à cette situation difficile, sinon dramatique, il fallait pour beaucoup que vous soyez aguerris, que vous ayez déjà fait vos preuves avant et soyez capables d’affronter tous ces problèmes. Vous n’êtes pas venus sur Terre par hasard ! Vous avez une mission à remplir, tous, qui que vous soyez : vous êtes là pour aider la Terre par vos efforts, par votre spiritualité à passer ce cap. C’est une mission importante et que chacun d’entre vous doit avoir le cœur de réussir pour le bien de l’humanité à venir, vos enfants et petits enfants…

Je sais que ce n’est pas si facile que cela à comprendre, pris que vous êtes dans tous vos problèmes de la vie quotidienne, amplifiés par d’autres encore beaucoup plus graves. Vous qui avez reçu nos messages depuis si longtemps, vous devez faire un effort particulier, vous sentir encore plus responsables que d’autres. Ce que vous savez vous rend encore plus responsables que ceux qui cherchent encore. Vous avez en vous tous les moyens d’agir pour aider la Terre, votre Terre, notre Terre à se réveiller spirituellement. Lorsque vous avez décidé avec votre guide de revenir à cette époque sur la Terre, vous avez accepté cette mission, pas facile, et aujourd’hui vous êtes tenus de la remplir.

L’amour sur la Terre passe par l’amour que vous, vous pouvez donner autour de vous. Vous pouvez transmettre dans votre entourage, dans la société tout ce qui vous a été transmis de l’Au-delà et qui permet de comprendre la situation difficile de la Terre. Les guides de lumière, Père Pio, moi et bien d’autres continuons de vous encourager et de vous expliquer ce qui convient de faire. Nous répétons souvent les mêmes choses, bien obligés car votre audition n’est pas toujours bien bonne, vous avez l’oreille un peu dure ! Je vous taquine, bien sûr ! Je sais que ce n’est pas facile pour vous, c’est pourquoi avec Père Pio et d’autres messagères nous continuons de vous donner ces messages.

Ce travail spirituel que nous accomplissons ensemble, nous dépasse par les enjeux qui sont en cours. Vous devez en être convaincus. Et je vous remercie de tout mon cœur de tout ce que vous faites déjà et ferez. Ne minimisez jamais votre rôle, vous ne pouvez pas savoir combien il est important. Dieu a besoin de vous, je vous l’ai déjà dit. Il attend votre aide.

Avec tout mon amour, votre Françoise qui vous aime tant.

Message reçu par Etienne Drapeau le 3 août 2015

31 août 2015

En ces jours souvent difficiles pour beaucoup de Terrestres, je voudrais vous transmettre le message d’amour de l’Au-delà. Nous savons et voyons toutes les difficultés que vous rencontrez et qui nous touchent au plus profond de notre être. Nous aurions aimé, comme nous l’avons dit il y a longtemps, que vous puissiez en être épargnés. Mais pour cela il aurait fallu que beaucoup de personnes sur la Terre se remettent en question et acceptent de faire un pas au-devant de l’autre pour l’aider. Peu l’on fait, beaucoup sont restés dans leur bulle, attirés par le mirage de l’argent qui devait leur assurer une certaine félicité et même le bonheur.

Aujourd’hui, beaucoup déchantent. Le rendez-vous matériel auquel ils aspiraient n’est pas là et en plus une certaine crainte s’est instillée marquée par les attentats qui surviennent dans la plupart des pays. Je ne parle pas de toutes ces catastrophes dites naturelles qui n’épargnent aucune région, aucun pays créant d’immenses dommages et beaucoup de souffrances.

Le tableau est loin d’être idyllique, et au fond des consciences, beaucoup s’interrogent sans vouloir trop le dire sur ce qui ne va pas, sur les raisons de tous ces problèmes. Chacun sent que vous auriez beaucoup de bonnes raisons pour être plus heureux. Les découvertes technologiques ne sont-elles pas là pour vous faciliter la vie quotidienne ? Tout est beaucoup plus simple, facile, il suffit parfois d’appuyer sur un simple bouton ou d’ouvrir son ordinateur pour que le travail à faire s’enclenche et se fasse.

Et pourtant, malgré toutes ces facilités, la vie semble bien dure à beaucoup qui se demandent pourquoi cela va si mal, certains s’interrogeant sur Dieu qui permet tout cela.

Dieu regrette tout ce qui se passe. Il veut le meilleur pour l’homme, il veut qu’il soit heureux. Il lui donne tous les moyens pour l’être. Mais, et vous savez bien ce que je vais dire, les hommes n’en font qu’à leur tête et ne pensent souvent à Dieu que quand cela les arrange. S’ils prenaient vraiment conscience de l’amour inconditionnel du Créateur pour chacune de ses créatures, les choses changeraient sans doute. Le bonheur des hommes ne peut se faire tant que l’amour y est étranger. L’homme est ainsi fait qu’il a besoin d’amour pour vivre et pourtant sans arrêt, il réfute, se refuse à cette vérité.

Dans l’Au-delà nous vivons dans l’amour, tout au moins dans les plans les plus évolués et nous connaissons un bonheur qui ne peut faire que s’accroître avec notre croissance spirituelle.

Sur la Terre, il faudrait qu’il en soit ainsi. Cela sera un jour, vous le savez aussi. Ce qui se passe aujourd’hui est une étape, une étape importante qui y mène. Vous, les missionnés de l’an 2000, vous préparez cet avenir que vivront vos enfants et petits enfants.

Ce n’est pas facile pour vous et nous vous aidons de notre mieux. Beaucoup de choses changent, sont en cours de changement ou ont déjà changé.

Tout va dans le bon sens, malgré les apparences. Ne perdez pas courage. Gardez confiance. Continuez vos efforts, ils portent leurs fruits. Continuez à aller de l’avant et comptez sur toute notre aide. Nous ne pouvons vous laisser tomber. Nous croyons en vous, comme Dieu croit en vous.

Avec tout notre amour, votre Françoise qui vous aime tant.

Message reçu par Étienne Drapeau le 31 août 2015

28 septembre 2015

La Terre commence à prendre conscience de ses problèmes et de ses responsabilités dans les désordres actuels. Commencer ne veut pas dire malheureusement que la majorité des humains a eu accès à cette prise de conscience. C’est encore un sentiment diffus, chez beaucoup, mais mieux ressenti par une minorité. Mais une minorité peut faire beaucoup pour faire justement évoluer sa majorité. C’est ce qui se passera au fil du temps, mais ne doit pas refréner vos efforts que vous devez faire, vous particulièrement.

Je sais bien qu’en disant cela, vous avez l’impression d’avoir une charge colossale sur le dos. Je vous rassure, vous n’êtes pas les seuls à porter cette responsabilité. À travers le monde, à des degrés divers et dans des cas bien différents, d’autres personnes cherchent la vérité et œuvrent comme vous pour que la Nouvelle Terre s’installe, celle dont parle Père Pio.

Ceci dit, je ne peux que vous répéter que nous comptons particulièrement sur vous qui avez reçu toutes les informations nécessaires pour jouer le rôle que vous avez choisi de remplir en cette période si bouleversée. Je sais que ce n’est pas facile pour vous, que vous vous posez parfois bien des questions sur ce que vous devez faire, sur les initiatives que vous devez prendre. Je ne peux que vous donner un conseil : soyez vous-mêmes, en essayant d’aimer au mieux les autres. Vous verrez alors que tout se simplifie et que vous trouverez d’instinct ce qu’il faut faire et aussi le courage pour l’accomplir. Parce qu’il est bien évident que ce n’est pas la solution de facilité qui vous est demandée. Je dirai même que c’est beaucoup d’efforts pour chacun. Mais pensez, si quelque découragement survenait, à tout ce que vous apportez aux autres, à la Terre. Pensez à toute l’évolution que vous faites en vous réalisant.

Vous avez été choisis, vous avez accepté aussi de remplir ce rôle. Évidemment, aujourd’hui, ce n’est plus aussi évident, d’autant que vous êtes confrontés à toutes ces difficultés. Mais je peux vous assurer qu’il en est ainsi et je suis persuadée aussi que vous en êtes convaincus.

L’essentiel est de passer aux actes. Donnez du temps chaque jour à la prière, à la méditation, à la bénédiction. Vous ne soupçonnez pas à quel point, ce temps est important pour vous aider à vous accomplir. Demandez aussi, sans vous lasser, l’aide de vos guides. Ils ne seront que trop heureux de déférer à vos sollicitations (ce qui ne veut pas dire, bien sûr, qu’ils feront le travail à votre place) et de vous aider. Demandez de l’aide à Père Pio et à toute la fratrie céleste. Demandez de l’aide à votre Père céleste qui vous aime d’un amour inconditionnel et sans limite.

Croyez-vous qu’avec toute cette aide vous ne puissiez rien faire pour la Terre, si vous y mettez toute votre bonne volonté dont je suis certaine ?

Alors, mes enfants, mes amis, allez de l’avant ! Dieu vous aime, nous vous aimons et nous comptons sur vous. Avec tout mon amour, votre Françoise qui vous aime tant et qui espère en vous.

Message reçu par Etienne Drapeau le 28 septembre 2015

30 novembre 2015

NouvelAn2016La Terre ne se rend pas compte des périls dans lesquels elle s’est fourvoyée. Vous vivez certes des moments difficiles, mais sans l’aide de l’Au-delà cela serait encore pour vous beaucoup plus pénible. Mais nous ne pouvons pas tout pour vous. Il faut vous réveiller. Il vous faut prendre votre destin en main.

Parmi vous, certains font tout ce qu’ils peuvent et, grâce à leurs prières, leurs bénédictions, leurs actions aussi, certains maux ayant dû vous atteindre ont été atténués. Mais ils ne sont pas assez nombreux, je le répète. C’est pourquoi vous devez, vous plus que d’autres, agir encore plus pour aider davantage votre prochain. Si vous saviez combien la Terre a besoin de vous, vous n’hésiteriez pas un instant à vous investir !

Vous vivez des moments difficiles, seul l’Amour avec un grand A peut vous aider à faire face. Tant que les hommes ne comprendront pas qu’ils sont tous solidaires, que ce qui fait du mal à l’un fait du mal à tous, vos difficultés subsisteront. Vous êtes tous solidaires et vous devez tous vous aimer. Je sais que cela paraît une utopie. Cela l’a toujours paru. Et pourtant, depuis, deux millénaires, que de chemin parcouru ! Personne ne s’en rend compte aujourd’hui ! Les avancées qui ont été faites sur le respect entre les uns et les autres, les aides entre les peuples paraissent aujourd’hui normales. Il en sera de même demain, quand une plus grande solidarité se sera mise en place.

Elle est urgente. Vous avez réussi à perturber le fonctionnement de la Terre et, aujourd’hui, vous subissez d’innombrables conséquences qui mettent même en péril grave certaines populations. Vous devez vous ressaisir.

En fait, le problème existe dans tous les domaines. Évidemment dans ceux de la Science où tout évolue si rapidement, vous mettant en main de nouveaux pouvoirs qui sont non sans danger si vous les utilisez mal, comme ils peuvent vous apporter de grands services.

Dans le domaine spirituel, la crise qui sévit à l’heure actuelle nous afflige. Comment une telle méconnaissance de l’Amour de Dieu est-elle possible ? En s’éloignant de son Créateur, la Terre a généré des êtres qui utilisent Son nom pour des fins abjectes, ignominieuses, indignes de l’être humain, de cet être qui est un chef-d’œuvre par tout ce que Dieu a mis en lui.

Mes enfants, il est temps que chacun se ressaisisse. Ne vous dites pas : « J’en fais assez ! », on n’en fait jamais assez quand on aime. Et la Terre a tant besoin d’amour ! Avancez sur votre chemin de lumière, aidez-nous à vous aider. Nous faisons le maximum de notre côté. Mais sans votre soutien, nous sommes dépourvus ! Demandez, ne cessez de demander ! Agissez ! Bénissez et priez ! de toutes vos forces ! La Terre a plus que jamais besoin de vous.

Avec tout notre amour.

Avec tout mon amour.

Votre Françoise qui prie pour vous et vous bénit.

Message reçu par Etienne Drapeau le 30 novembre 2015